Le silence de Malka

(scénario de Jorge Zentner, dessin de Ruben Pellejero, éditions Casterman) J'aime bien les histoires de golem. C'est un peu les ancêtres des super-héros Marvel, si l'on ne tient pas compte des demi-dieux antiques, des héros hellènes, des titans, cyclopes et autres êtres fantastiquement puissants de l'histoire d'avant l'Histoire... Mais bon, les golem sont plus proches de nous que ces lointaines mythologies puisqu'ils naissent tous à Pragues entre le XVIIème et le XVIIIème siècle. Protecteurs du Ghetto juif, ils doivent leur puissance à D.ieu, à la foi de quelques rabbins pieux et à des kilos d'argile... Une fois la vie insufflée par l'inscription de lettres sur leur front ou sur la cuisse (au choix), les golem passent le plus clair de leur temps à foutre des grandes mandales dans la tronche de quiconque tenterait de nuire au habitants du Ghetto. Et puis, dans certaines histoires de golem (les plus passionnantes car les plus véridiques...), le monstre d'argile façonnée échappe à son créateur humain et commence à mettre un peu le boxon un peu partout. Et lorsque l'histoire se passe, non plus à Pragues mais dans la pampa argentine, où ont émigrés quelques milliers de juifs à la fin du XIXème siècle, ça rajoute encore un peu de piment à l'intrigue. En tout cas, c'est ce qui arrive dans Le silence de Malka, superbe et palpitant récit de Zentner, dessiné par un Pellejero au mieux de sa forme (ces compadres n'en sont pas à leur première collaboration mais Le silence de Malka est particulièrement réussi). Certes, le golem ne passe pas son temps à défendre physiquement les immigrés juifs récemment installés dans l'une des provinces argentines. Non, lui, ce sont plutôt les travaux des champs qui l'attendent. Mais le combat reste le même : aider les population à survivre et à garder leur dignité malgré les difficultés. Jusqu'au jour où, bien évidemment, le golem échappe à ses maîtres... A lire : l'excellente critique de FredGri sur sceneario.com A lire : le dossier "Bande dessinée et judéités" sur glenatbd.com L'info du jour Vous en avez marre de lire les chroniques affligentes de banalité d'IDDBD ? Rassurez-vous, nous aussi, membres du Collectif pour l'Elimination Pure et Simple d'IDDBD (COLLEPUS-IDDBD). Mais en même temps, cela vous ferait plaisir de lire des chroniques et des articles intelligents, plein d'humour, des actus de première main, etc, etc ? Rassurez-vous encore, c'est possible. Pour cela, il vous suffit d'aller sur le site de W'art et de télécharger leur dernier numéro (le 8) pour trouver tout ça ! Allez, allez, perdez pas de temps... Professeur Sintès (le retour !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *