Deogratias

(scénario et dessin de Jean-Philippe Stassen, collection Aire Libre, éditions Dupuis) Il est des BD comme ça, que l'on reçoit comme coup de poing, qui vous prennent aux tripes, vous bouleversent. Tel est le cas de Deogratias ou le destin d'un jeune homme Hutu avant, pendant et après le génocide Tutsi, au Rwanda... Des critiques plus professionnels, mieux informés, plus talentueux décortiqueront cet album certainement mieux que je ne pourrais jamais le faire (voir l'excellente critique sur du9.org). J'ai juste envie de vous conseiller la lecture de Deogratias comme ça, sans trop intellectualiser, pour mieux ressentir à défaut de mieux comprendre, pour commencer à prendre conscience à défaut de compatir. Laissez-vous emporter par le dessin aux traits épais de Stassen, plongez dans son Afrique, dans son histoire, suivez Deogratias, ce jeune homme devenu fou de la folie des hommes et qui rejoint, la nuit, les chiens, plus humains. Lisez Deogratias et réfléchissez après. Prenez votre temps, revenez plusieurs fois sur les flash back qui émaillent le récit, détaillez les cases, ressentez l'Afrique, sa douceur, ses douleurs. Bref, pour une fois, comme ça, débranchez le cerveau pour laisser d'abord aller le coeur. A lire (avant Deogratias) : l'excellente critique de Vincent sur BDsélection.com A lire (après Deogratias) : l'excellente critique de du9.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *