Dilbert

(de Scott Adams, publié en France aux éditions Albin Michel) Bien que les tâches qui lui sont confiées soient parfois très très floues, Dilbert est (apparemment) un employé de bureau (vraisemblablement informaticien) perdu au sein d'une grande entreprise, aux prises avec des chefs stupides, des DRH inhumains, des investisseurs-prédateurs (et surtout prêts à tout) et des collègues dont l'état d'esprit s'achelonne de la catégorie "amorphe" à "hyper stressé"... Dilbert, c'est la vie d'entreprise vue au travers de l'humour féroce de Scott Adams, ou plutôt de sa lucidité face à ce qui se passe réellement dans les "boîtes"... C'est terrible, parfois désespéré, toujours très drôle. D'autant que des personnages animaliers particulièrement cyniques et cruels mettent du piquant dans tout ça : Dogbert, Catbert, Ratbert... sont d'immondes démons d'entreprises, prêts à appliquer les pires méthodes managériales pour laminer leurs collaborateurs et empocher encore plus de bénéfices ! Et c'est ce qui est terrible dans Dilbert : tout est si vrai ! En matière de "strip à l'américaine", la série des Dilbert est certainement l'une des meilleurs qui ait été jamais publiée. A recommander impérativement à tous les employés qui ne se sentent pas à leur place ou appréciés à leur juste valeur, à ceux qui se sentent bafoués, inutiles, incompris, exploités, bref tous les employés ! Les patrons, quant à eux, trouveront quelques bonnes idées bien efficaces en matière de management... A lire : le blog (en anglais) de Dilbert ! A lire : un excellent gag (cliquezsur l'image pour l'agrandir)... A voir : les couvertures de quelques albums publiés en français...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *