No sex in New York

(scénario et dessin de Riad Sattouf, collection Poisson Pilote des éditions Dargaud) Cet album est un best-seller. Si vous n'en avez pas entendu parler, c'est que que vous étiez prisonnier à Guantanamo ou en train de faire comme Isaac Asimov depuis des mois et des mois (vous comprendrez en lisant l'album...). Attendez ! Tout le monde en a parlé ! C'est pas possible que vous n'en ayez pas entendu parlé quand même ! Même une pub chez ... Quoi ? On s'en fout ? Tout ce qu'on veut c'est que tu nous parles de No sex in New York de Riad Sattouf (l'auteur des impayables Pauvres aventures de Jérémie...)? Ah bon, d'accord... Ben, y suffisait de le dire... Well, well, well... Hum, hum... Bon, comme l'indique Riad Sattouf lui-même (dans l'avant-propos dessiné de sa BD), No sex in New York est né d'une idée de reportage pour Libération (vous connaissez Libération au moins... OK, OK...). Du 15 juin au 4 juillet 2004, Riad devait dessiner un strip quotidien pour rendre compte de l'ambiance à NY et de ce qu'il voyait autour de lui. Le résultat, pour le coup, c'est pas du "13 heures de JP Pernault" ! C'est intelligent, bien vu et surtout tordant ! Tout les travers de la société new-yorkaise y passent mais surtout les rapports humains (?) entre les gens, et plus particulièrement les célibataires à la recherche de l'âme soeur. Riad Sattouf nous dépeint une galerie de portraits de frenchies expatriés et de (quelques rares) autochtones tous plus pathétiques les uns que les autres, alors qu'ils affichent (ou tentent d'afficher surtout) les signes extérieurs de la réussité. Certes la France est "pourrie-caca" mais au moins on peut aborder une nana ou un mec sans devoir passer par tout le code comportemental à la noix des amerloques ! Au-delà du propos évident de l'album, No sex in New York remet aussi un peu les pendules à l'heure dans une époque qui ne rêve que d'american dream. Parfois, le dormeur doit se réveiller... A lire : une bio super express de Riad Sattouf sur ToutenBD.com et deux petites interviews sur France 5 et sur sceneario.com A voir et à mater : des planches de No sex in New York sur le site Dargaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *