Heads

(scénario de Keigo Higashino, dessin de Motorou Mase, éditions Delcourt manga) Et non, vous ne rêvez pas : encore un manga sur IDDBD ! Notre cher professeur Sintès (tous les dimanches sur IDDBD) va encore s'étrangler de rage mais tant pis, nous prenons le risque... Heads est un manga comme on les aime ici : pas de saut périlleux avant, pas de saut périlleux arrière, pas de ninja ni de bestioles électriques, pas de combat d'êtres venus d'un autre univers. Comme son titre l'indique (pour les anglophones), dans Heads, tout se passe dans la tête. Laquelle ? Celle de Jun-Ichi, un jeune homme gentil, timide et simple... "Employé modèle, il aime la vendeuse d'une papeterie, la jolie Megumi. Décidé à vivre avec elle, Jun-ichi pousse un jour la porte d'une agence immobilière pour louer l'appartement de leurs rêves. Malheureusement, il se retrouve coincé dans un hold-up. Une détonation éclate et le jeune homme s'effondre, une balle dans la tête. Un mois plus tard, Jun-ichi se réveille dans une chambre d'hôpital. Une opréation d'un genre nouveau vient de le sauver, miraculeusement. Pourtant, son calvaire ne fait que commencer car quelqu'un s'est installé dans son cerveau..." Alors ? Tenté ? Si vous avez aimé Monster qu'IDDBD vous recommandait il y a quelques semaines, vous aimerez Heads. D'autant que cette série est publiée en quatre tomes : donc pas d'excuses pour ne pas vous y mettre. Bonus track : à la fin du quatrième tome, vous pourrez lire trois histoires supplémentaires (de courtes nouvelles graphiques) de Keigo Higashino (toujours au scénario) et Motorou Mase (toujours au dessin). A lire : les fiches-albums sur le site manga des éditions Delcourt

Une réflexion au sujet de « Heads »

  1. Un conseil…<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=c9471dcc6ce724a98bd6f01a1267323c&size=40"&gt; … écoutez les chroniques d'iddbd, lisez-le !Heads est un "psycho-thriller" à la fois terrifiant et tout en nuance. On est très loin de l'image d'Epinal du manga (comme quoi, il ne faut pas juger avant d'avoir lu) mais surtout de celle des thrillers à l'américaine (dans la lignée de seven). Ici, pas (trop) de morbide ou de voyeurisme gratuit, non toutes les transformations du personnage sont distillés avec intelligence. Rappelez-vous bien que, comme dans les meilleurs films d'angoisse, ce qui fait le plus peur est invisible.En ajoutant des personnages avec un charisme extraordinaire (Jun-Ichi) et/ou d'un charme absolu (Megumi, sa copine) et un dessin tout en nuance et en sobriété on peut affirmer que Heads est un manga qu'on ne lâche plus une fois saisit. Et 4 tomes c'est franchement raisonnable !Un conseil cependant, si vous l'empruntez dans une bibliothèque, arrangez-vous pour tout prendre d'un coup sinon l'attente est intolérable… et puis écoutez les bibliothécaires, ils donnent parfois de bon conseil (ceci était une allusion toute personnelle).Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *