Le Chat du Rabbin

Le Chat du Rabbin (scénario et dessin de Joann Sfar, collection Poisson Pilote, éditions Dargaud) Quelle drôle d'idée que de parler du Chat du Rabbin un jour de shabbat ? Et puis, pourquoi en parler aujourd'hui particulièrement ? Y-aurait-il une actualité ? L'annonce de la sortie prochaine du 5ème tome des aventures de ce Chat du Rabbin ? Et qui est-il au fait ce chat ? Et pourquoi ne parler de l'incontournable Joann Sfar que maintenant ? Et... Hé ho ! Ca va ! C'est bon pour les questions ! Un peu les réponses maintenant ! Parler aujourd'hui du Chat du Rabbin n'a rien à voir ni avec l'actualité, ni avec shabbat (en passant : shabbat shalom à ceux qui passent aujourd'hui et qui, normalement, ne devrait lire ces lignes que demain dimanche, mais bon, c'est vous qui voyez...). Et pour l'annonce de la sortie du 5ème tome, je ne peux rien vous dire de plus que ce qu'en dit Joann Sfar lui-même sur son site, à svoir qu'il a commencé à dessiner le 5ème tome du Chat du Rabbin le 25 avril 2006, qu'il s'intitulera "Jerusalem d'Afrique" et qu'il devrait faire au moins 64 pages. Alors pourquoi parler aujourd'hui du Chat du Rabbin ? Par timidité. Oui, vous avez bien lu, par timidité. L'oeuvre de Joann Sfar (et pas seulement le Chat du Rabbin) est tellement énorme qu'IDDBD ne se sentait pas d'en parler jusqu'à aujourd'hui. Je ne m'en sens pas plus capable mais finalement, l'envie est plus forte que le reste. Lisez du Sfar, tout le Sfar, le bon comme le moins bon, l'excellent comme le moyen. Lisez-le autant qu'il dessine et vous aurez en définitive autant de bonheur à le lire que lui à dessiner... Pour en revenir au Chat du Rabbin, je pourrais vous dire que c'est un magnifique, un sublime conte philosophique qui a pour héros un chat doté miraculeusement de la parole, que ce chat appartient à un rabbin d'Oran (l'histoire se passe en Algérie du temps de la "présence française" comme l'on dit désormais pudiquement...) et que les dialogues qui s'instaurent entre eux sont d'une finesse et d'une intelligence comme peu d'oeuvres littéraires ou d'oeuvres d'art tout court peuvent se targuer d'en avoir offert à leur public. Je n'ai pas envie de vous en dire plus. Seulement, encore une fois, de dépasser vos réticences (quelles qu'elles soient), d'aller dans votre bibliothèque préférée (la mienne, c'est Poissy, merci David le Bib) ou votre ami le libraire (y en a plein), et de prendre les quatre premiers tomes du Chat du Rabbin. C'est certainement ce que vous aurez fait de mieux ces 24 dernières heures... A lire (et à voir) : le site de Joann Sfar (pour en savoir plus sur lui, tapez son prénom et son nom dans n'importe quel moteur de recherche et piochez !) A voir (et à lire) : des planches des 4 premiers albums (T1 : La Bar Mitsva, T2 : Le Malka des Lions, T3 : L'Exode, T4 : Le paradis terrestre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *