Le rêve mexicain

(scénario de Ramon de Espana, dessin de Bartolomé Segui, aux éditions Paquet, collection Ink) Voilà un album à lire par un temps pluvieux, bien lové dans un canapé. Un peu comme lorsqu'on s'apprête à regarder un bon DVD à la télé. Car Le rêve mexicain ressemble furieusement à un road-movie à l'américaine, mais avec une petite spanish touch qui fait toute la différence (vous savez, ce politiquement incorrect que l'on retrouve dans les films de la movida). Remarquez, c'est plutôt normal pour un album scénarisé par un écrivain et cinéaste espagnol, Ramon de Espana (prononcez "espagna"), et dessiné par un artiste au trait nerveux et inspiré, Bartolomé Segui... Mais Le rêve mexicain n'est pas seulement un road-movie, c'est aussi une histoire de retour et de retrouvailles, puis de pertes, définitives pour certaines. Mais n'anticipons pas et commençons par le commencement... Oscar a disparu depuis huit ans. Nul ne sait où il est parti. Un beau jour, il débarque d'un bateau à Barcelone, pique une bagnole américaine (forcément !), retrouve son vieil ami Carlos, publicitaire à la dérive, et l'entraîne dans une ballade rocambolesque qui les conduira tous deux de leur ancienne école communale à l'île de Minorque, poursuivis par deux malfrats énervés. Arrivé à Minorque, Oscar retrouve sa femme et son fils... ainsi qu'une toile de grande valeur qu'il échange contre une mallette de plusieurs millions d'euros. Mallette de billets + malfrats énervés = gros pépins pour Oscar... sa femme, son fils et son ami Carlos. L'équation est imparable, tout comme le dénouement est implacable. Et Le rêve mexicain tourne rapidement au cauchemard espagnol... Le récit de Ramon de Espana est tendu comme une corde et le dénouement claque comme un fouet, de même que le très beau et très efficace dessin en noir et blanc de Bartolomé Segui. A lire : la fiche-album sur le site des éditions Paquet A lire : la bio express de Ramon de Espana et celle de Bartolomé Segui sur le site Claire de bulle. A visiter : le site de Bartolomé Segui, et plus particulièrement les fiches consacrées à l'album Le rêve mexicain (El sueno de Mexico, en espagnol) A lire (en espagnol) : l'interview de Bartolomé Segui par Extranino (bientôt traduite en français).  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *