Les sept nains

(scénario et dessin de Mark Van Oppen alias Marvano, collection Aire Libre des éditions Dupuis) Si vous croyez être tombé sur la chronique d'un conte pour enfant, désolé de vous décevoir, mais vous vous êtes trompés ! Ces sept nains là, ce sont les membres d'équipage d'un bombardier Lancaster, le S-Snowwhite, basé dans le sud de l'Angleterre en 1943. Nuits après nuits, les missions de bombardement l'emmène au-dessus de Berlin. Pour le côté "hé ho hé ho, on rentre du boulot", c'est donc plutôt du costaud. Bon, vous le savez déjà si vous avez lu la chronique consacrée à l'album Le dernier envol de Romain Hugault, IDDBD aime l'aviation (c'est peu de le dire...) ! Dans Le dernier envol, nous saluions d'abord les dessins époustouflants de Romain, d'un réalisme rarement atteint dans ce domaine. Dans Les sept nains, le dessin est certes moins précis mais le réalisme est ailleurs : on est complètement dans l'action, aux côtés de ces jeunes hommes, dans la nuit, au-dessus de l'Allemagne... On s'y croit ! On entend le bruit des moteurs, les communications radios, le vrombissement des Messerschmitt qui attaquent... Et au-delà de l'ambiance sonore, on ressent vraiment la peur et l'angoisse omniprésente qui étreignaient les équipages. Cette BD est tout simplement incroyable de réalisme ! Et puis, derrière tout ça, il y a l'histoire d'Aubie, le pilote, et du caporal féminin Peters. Et Lisa, la petite fille qui habite près de la base et qui offre à l'équipage du S-Snowwhite une poupée de Blanche-Neige "porte-bonheur"... Les sept nains n'est pas seulement un BD pour "les-hommes-qui-aiment-les-gros-z-avions"... A lire : sur le site des éditions Le Lombard, pour en savoir plus Marvano (le dessinateur de La guerre éternelle, Dallas Barr, Libre à jamais sur lesquels IDDBD reviendra),

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *