Betty Blues

(scénario et dessin de Renaud Dillies, couleurs d'Anne-Claire Jouvray, aux éditions Paquet) Aujourd'hui, IDDBD vous entraîne trainer vos guêtres du côté des clubs de jazz enfumés à la rencontre de Littre Rice Duck, un canard trompettiste "new orleans", et de sa belle Betty, qui l'attend au bar, alanguie et passablement imbibée. Lui ne vit qu'au travers de sa musique, sans se rendre compte de l'importance de sa Betty. Elle ne rêve que de champagne et de vie facile, sans imaginer ce que serait réellement sa vie sans son Little Rice. Aussi, lorsque James Patton, un matou plein aux as, passe, c'est sans trop de difficulté qu'il emmène la dame. Abandonné, Rice reste sonné sur le carreau et envoie tout ballader : copains, concerts et même sa trompette... De son côté, Betty va connaître l'envers du décor... Se retrouveront-ils ? Betty Blues est un superbe album (prix du premier album au festival d'Angoulême 2004 s'il vous plaît !) qui mérite que vous vous laissiez embarquer par son trait enlevé, sa mise en case "gauffre" limite psycho-rigide (3 rangées de 2 cases) et ses couleurs somptueuses (merci Anne-Claire). Et puis il y a l'histoire concoctée par Renaud Dillies bien sûr. Une histoire de femme, de musique et d'alcool. Une histoire triste et vraie. Une histoire de blues quoi... A voir et à mater : les deux premiers chapitres de Betty Blues sur BD Paradisio A lire : l'interview de Renaud Dillies sur BD Paradisio A relire : l'interview de la Jouvray Family sur IDDBD (les 20 et 21 février 2006)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *