L’orme du caucase

(de Jirô Taniguchi, d'après l’œuvre de Ryûchirô Utsumi, édité chez Casterman Ecritures en 2004) Vous avez certainement déjà entendu parler de Jirô Taniguchi. Même si pour certains d'entre vous son nom n'est pas familier, les titres de certaines de ses oeuvres publiées en France vous rappelleront quelque chose : L'homme qui marche, Le journal de mon père, Quartier lointain (qui a obtenu, en 2003, l'Alph'Art du meilleur scénario à Angoulême et le prix Canal BD des librairies spécialisées), Le Sommet des dieux (récompensé en 2005 où il a reçu, également à Angoulême, le prix du meilleur dessin)... Enfin, à la limite peu importe. Après avoir lu le recueil auquel s'intéresse aujourd'hui IDDBD, vous aurez de toute façon envie de découvrir tous les autres. Car Jirô Taniguchi est un grand, grand auteur contemporain. N'ayons pas peur des comparaisons : il est à la BD ce que Raymond Carver est à la littérature. Si vous en doutez, lisez-donc (ou relisez) L'orme du caucase. Ce recueil de nouvelles est scénarisé et dessiné d'après l'oeuvre de l'écrivain japonais Ryûchirô Utsumi par un Jirô Taniguchi tout en nuances, en petites touches d'émotions, fragiles et éphémères comme les feuilles de l'orme du titre. C'est une oeuvre initimiste qui explore avec délicatesse les relations familiales et le temps qui passe. C'est un chapelet d'histoires toutes plus attachantes les unes que les autres dont on ressort bouleversé. C'est aussi une très bonne introduction à l'oeuvre de ce mangaka atypique, baigné de culture européenne, dont le trait et le propos sont aux antipodes de l'image qu'ont la plupart des lecteurs occidentaux de la BD japonaise. Vous l'aurez compris, L'orme du caucase est un album indispensable. Un bijou finement ciselé. A lire : la biographie (courte) de Jirô Taniguchi sur le site de Casterman, une bibliographie (longue) surWikipédia, et un article (excellent) sur animeland.com A visiter : un site de fan sur Jirô Taniguchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *