Amerikkka

(scénario de Roger Martin, dessin de Nicolas Otéro, aux éditions Emmanuel Proust) Hier IDDBD vous parlait d'une certaine Amérique paranoïaque, sécuritaire et raciste, qu'il ne faudrait pas confondre avec la majorité des américains (précision utile pour tous ceux qui penseraient - à tort - qu'IDDBD fait de l'anti-américanisme primaire...). Aujourd'hui, IDDBD continue l'exploration de cette face cachée des USA avec Amerikkka. Comme le laisse deviner le titre, les activités du KKK (Ku Klux Klan) sont au coeur des albums scénarisés par Roger Martin, LE spécialiste français de cette organisation raciste créée en 1866 dans le sud des Etats-Unis par d'anciens combattants confédérés. Du coup, cette série de cinq tomes (à ce jour) est intéressante à double titre. Premièrement, on ne s'ennuie jamais aux côtés d'Angela Freeman et Steve Ryan, les deux héros de la série, que leur lutte au sein de l'AKN (Anti Klan Network) vont mener aux quatre coins des Etats-Unis (Texas, Floride, Idaho, Chicago, Philadelphie...). Les enquêtes sont rythmées, bien ficelées et très bien documentées, et les personnages gagnent en épaisseur psychologique au fil des épisodes... Deuxièmement, toutes les histoires sont inspirées de faits réels. Et c'est peut-être là qu'est le véritable intérêt d'Amerikkka. Sous les dehors d'une BD parmi les autres, c'est en réalité une somme documentaire impressionnante sur les activités de l'ultra-droite américaine, en même temps qu'un signal d'alarme. C'est en tout cas l'un des objectifs avoués par Roger Martin : utiliser la BD pour sensibiliser les jeunes et les moins jeunes aux dérives racistes, au cas particulier aux USA. Mais le message vaut aussi ailleurs, aujourd'hui et en d'autres temps...   A lire (pour mieux comprendre la série) : l'interview de Roger Martin publiée le 1er février 2006 sur BD Sélection qui nous apprend qu'à terme la série Amerikkka devrait compter dix tomes, le dernier étant consacré à la naissance du Klan. A lire :Les chroniques de Bulle d'Air et de BD Paradisio A relire (pour ne pas oublier) : quelques albums chroniqués par IDDBD, notamment Artic Nation (série Blacksad), Petit Polio (de Farid Boudjellal qui évoque notamment le racisme en métropole au temps de la guerre d'Algérie), Maus (d'Art Spiegelman sur le génocide des juifs d'Europe avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *