Chronique | Le combat ordinaire (T.1 à 2)

(scénario et dessin de Manu Larcenet, éditions Dargaud) Manu Larcenet est un humaniste, un vrai. Son combat ordinaire (Prix du meilleur album 2004 à Angoulême) est tout à la fois émouvant, tendre, sensible, grave, drôle, attachant, rageur, désespéré... Comme la vie, quoi... Le combat ordinaire de Manu Larcenet, c'est beau comme du Ken Loach. Le combat ordinaire est un pur moment de grâce dont on sort bouleversé, les larmes aux yeux, chacun pour ses raisons propres. Manu Larcenet C'est pas prétentieux, c'est tout simplement juste. est un humaniste, un vrai. C'est aussi un artiste, un grand... Pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, je ne vous résumerai pas les deux premiers tomes du Combat ordinaire. Je vous dirai juste que c'est une tranche de la vie de Marco (le double BD de Manu), photographe-reporter d'une trentaine d'années, dans ces moments où l'on sent que tout peut et doit basculer... Le troisième tome (intitulé Ce qui est Précieux) sort le mois prochain... C'est un bijou... A voir : la première planche du tome 1 (là, juste à côté)... A lire : les 16 premières planches du tome 2 ("Les quantités négligeables") sur www.read-box.com (entrez en bas à droite, puis choisissez la rubrique "Bibliothèque" dans la barre de menu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *